Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Radio numérique, la révolution du tuner
Article publié le 7/04/2008
La radio numérique sera disponible en France début 2009 dans une vingtaine de grandes villes. Bordeaux participera à cette révolution du tuner.

Avec le numérique, finis les grésillements et les changements de fréquences. Finis les trajets interminables en voiture à chercher sa radio préférée. C’est une véritable révolution qui s’annonce. Car avec près de 6000 fréquences déjà attribuées, la bande FM est saturée. Pourtant, les grandes stations nationales ne couvrent que 75% du territoire. Pour changer la donne, il fallait basculer en numérique. Dès l’an prochain, les radios nationales élargiront leur zone de diffusion dans 19 grandes villes et proposeront de nouveaux services. Europe 1 devrait, par exemple, déposer un dossier auprès du CSA pour sa nouvelle radio francilienne, Europe 1 Sport.

Chaque station de radio sera désormais accessible par son nom, via un signal unique sur l’ensemble du territoire. En voiture, la station choisie sera reçue pendant tout le trajet, avec une qualité d’écoute proche de celle d’un CD. Autre nouveauté : le time shifting audio. Cette technique permet de mettre une émission en direct sur pause. Elle est alors enregistrée sur un disque dur et peut être réécoutée à tout moment.

Vu à la radio

Grâce à la technique de diffusion en numérique, l’auditeur deviendrait presque téléspectateur. La T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) permet de diffuser, en plus du son, des images et du texte sur un petit écran LCD. En regardant son poste de radio, on pourra jeter un œil aux derniers titres de l’actualité. Ou carrément lire les paroles d’un titre diffusé. A quand Radio Karaoké pour chanter sur la route des vacances ?

Naturellement, la pub devrait trouver sa place sur ce petit écran. Les retombées des services payants ouvrent déjà l’appétit des grands groupes. Sans compter les opérateurs téléphoniques qui souhaitent profiter de l’ouverture de nouvelles fréquences pour la télévision mobile. Mais qu’on ne s’y trompe pas : la radio numérique ne sera pas de la télé, à moins que les réseaux commerciaux en décident autrement.

Jonathan Landais.

Commentez cet article !

> Page consultée 642 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés