Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
A Bordeaux, la nouvelle galerie DX joue l’alternative au CAPC
Article publié le 27/01/2009
Entre le Grand Théâtre et le quartier des Chartrons à Bordeaux, la galerie DX vient de voir le jour. Sa responsable Kalanne Bonfanti revient sur l’ouverture de ce nouvel espace dédié à l’art contemporain.
JPG - 36.9 ko

En exposant des artistes contemporains, vous n’avez pas peur de marcher sur les plates-bandes du CAPC ?

Nous sommes proches d’eux géographiquement, mais on ne se prendra jamais les artistes. Nous n’avons pas les mêmes choix artistiques : nous sommes plus orienté classique alors que le CAPC préfère le conceptuel. Pour l’instant, nous choisissons des artistes que nous aimons, connus dans le milieu ; nous avons besoin d’imposer notre empreinte avant de présenter de jeunes artistes méconnus.

Qu’est-ce qui a motivé l’ouverture de cette nouvelle galerie d’art ?

Le projet s’est monté avec un groupe d’amateurs d’art dont un couple de médecins, qui sont les propriétaires de la galerie DX. Comme ils sont collectionneurs, ils voulaient exposer des artistes qu’ils suivent depuis longtemps. Et puis, grâce à des initiatives privées comme celle-ci, on offre une place plus grande à la culture, ici, à Bordeaux.

Une place plus grande, c’est aussi un public plus large ?

JPG - 36.4 ko

Oui. Cela s’adresse autant à un public bordelais non-averti qu’à des collectionneurs qui achèteront les oeuvres et feront vivre la galerie. Ce ne sont pas forcément tous des clients. J’ai envie d’avoir un lieu où les gens entrent très facilement, accessible. L’art, il vit aussi dans ces galeries ; elles sont ouvertes à tous, faciles d’accès, elles participent de la diffusion de l’art. Je compte organiser des événements ici, comme des dîners. Je l’ai déjà expérimenté avant, et c’est amusant de voir que les gens s’approprient le lieu. Ca désacralise le rôle muséographique de la galerie.

Propos recueillis par Lucile Chevalier et Julie Rasplus

Galerie DX

10, place des Quinconces, 33000 Bordeaux

Ouvert du lundi au samedi 13h-19h

http://www.galeriedx.com


Agrandir le plan

Commentez cet article !

> Page consultée 2212 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés