Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
En Aquitaine, la région encourage le handisport
Article publié le 3/02/2009
Engagée dans la lutte contre les discriminations, la région Aquitaine organisait lundi 2 février 2009 la première journée régionale du handicap. Après le retour de cinq sportifs aquitains des Jeux Paralympiques de Pékin, c’est l’occasion de faire le point sur l’état du handisport en Aquitaine.

Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour changer le regard sur le handicap et permettre aux personnes handicapées de vivre comme tout le monde. En matière de sport, le Conseil Régional travaille main dans la main avec le Comité Régional Handisport d’Aquitaine et le Comité Régional du Sport Adapté avec lesquels il a signé une convention de partenariat. Il y est question de financement bien sûr, mais pas seulement. « Il y a beaucoup de dialogue entre nous » souligne Dominique Nadalié, Président du Comité Régional Handisport d’Aquitaine. « Préparer des actions, c’est aussi une question de confiance et d’échanges réguliers. On partage une volonté de bien faire les choses et c’est ce qui nous permet d’élaborer des projets communs. » L’objectif principal est de parvenir à une mixité valide/handicapé dans la pratique sportive. Pour faire évoluer les regards sur les sportifs handicapés, le conseil régional a mis en place une commission "sport et handicap". Aide à l’achat de matériel spécialisé pour les clubs, formation des bénévoles ou suivi médical des sportifs, le plan d’action tente d’effacer les différences. Pour Yann Nouard, nageur handisport, il s’agit avant tout de pratiquer son sport comme n’importe qui d’autre. « Le handicap fait partie de toi, c’est ton identité. Les gens doivent l’accepter comme ils acceptent que tu as un gros nez. »

Priorité au haut-niveau

Pour mettre en valeur le handisport, la région mise sur le haut-niveau en créant un « pôle haut-niveau handisport ». Il s’agit de regrouper et de soutenir les meilleurs athlètes d’Aquitaine. « La région nous permet de réaliser nos projets sportifs grâce à des subventions. Cela nous permet notamment de nous déplacer et d’assurer les engagements sur les compétitions, note Karima Medjeded, médaillée d’or en judo à Athènes. « Ce qui est important aussi, c’est que la région parle de nous. Elle communique beaucoup sur le handisport et nous fait connaître auprès du grand public. » Lors des derniers jeux paralympiques, cinq athlètes de la délégation française ont eu droit à une aide régionale d’un montant de 5 000 euros, la même que pour les athlètes valides . Outre les sportifs, la région subventionne le CREPS Aquitaine à hauteur de 10 000 euros par an.

Engagement pour la mixité

Faire découvrir le handisport et en finir avec la marginalisation des sportifs handicapés, telle est la volonté de la région Aquitaine qui a initié l’opération « A tous Sport ». A partir d’un constat simple -sportif valides et invalides ne se rencontrent jamais- le conseil régional et l’UCPA ont imaginé deux jours de rencontres sportives. Le principe : « des équipes constituées de trois participants, un sportif valide, un sportif handisport et un sportif du sport adapté. Un challenge sportif : découvrir de nouvelles disciplines et de nouvelles façons de pratiquer le sport  » explique Marc Le Mercier, Directeur des sports. Les athlètes se retrouveront les 15 et 16 mai prochains en Dordogne pour une compétition en faveur de toutes les pratiques sportives.

Marie Morin

L’Aquitaine en chiffres

- 50 clubs handisports
- 60 clubs sports adaptés
- 3 700 licenciés
- 5 athlètes paralympiques à Pékin en 2008
- 300 à 1 000 euros attribués aux athlètes susceptibles d’accéder au haut niveau

Commentez cet article !

> Page consultée 834 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés