Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Le vrai-faux journal d’Alain J.
Article publié le 24/03/2009
Chaque semaine, imprimatur infiltre le blog d’Alain Juppé.

Mardi. La France réintègre le commandement intégré de l’OTAN. Sarko préfère lier ses députés par un vote, il engage la responsabilité du gouvernement. J’ai beau ne pas être au Parlement avant 2012 au mieux, je suis contre et je le fais savoir. La réintégration, ça rétrécit la France. Ca me vaut trois pages d’explication de gravure du petit Nicolas.

Mercredi. Enquête CSA dans VSD : un Français sur deux juge nécessaire un remaniement ministériel. Mais je ne suis classé que troisième au rang des ministrables après Nicolas Hulot et Jack Lang. 60 % des sondés sont même opposés à mon entrée au gouvernement. C’est à ne rien y comprendre, pourtant les Français sont de droite et je suis le meilleur d’entre eux.

Jeudi. Grève interprofessionnelle, entre 160 000 et 300 000 manifestants à Bordeaux. Les grévistes savent s’occuper. Mon livre « Je ne mangerai plus de cerises en hiver » est déjà classé meilleure vente chez Mollat !

C’est marrant quand même, les manifs. En y repensant un jour, en Mai 1968, j’ai défilé, je ne savais pas trop pourquoi, je sortais de Sciences-po et j’avais rejoint le cortège.

Jeudi (suite). Grosse journée. Invité de la « Boîte à questions » chez Canal +. Quand il faut y aller il faut y aller, il y a pas 36 manières de casser mon image de psychorigide. Bon, d’accord, je dis que je me lave les cheveux tous les jours, ça fait garçon de messe mais... que je prends des bains de mer tout nu quand je suis aux Antilles. La prochaine fois je dis dans les Landes.

Vendredi. Direct pour le JT de France 2. Laurent Delahousse me demande si je suis toujours droit dans mes bottes. Ces journalistes n’ont aucune imagination, c’est pénible. Ils ne savent pas voir l’auteur qu’il y a en moi. Je lui sors « dans tout écrivain il y le goût du partage », s’il ne me croit pas, il n’a qu’à venir voir à Bordeaux, je lui donnerai des cerises.

Samedi. Grand beau temps à Bordeaux, c’est le printemps. J’hésite pour les cerises. Dans mon bouquin, j’ai dit l’hiver, pas le printemps.

Dimanche. Thé ou café, à 7h du matin et en direct avec Caroline Ceylac sur France 2. Je me lâche complètement en confessant qu’on m’a souvent comparé à un pin des Landes. Mais la pire c’est Isabelle lorsqu’elle fait mon portrait chinois... si j’étais un vêtement ? Un jogging ! Un pin des Landes en jogging, j’ai l’air de rien.

Commentez cet article !

> Page consultée 523 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés