Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Mets de l’huile
Article publié le 2/02/2010
Petite histoire de la lutte turque huilée, un sport mal connu en France.

En Turquie, la lutte à l’huile est plus qu’un sport. Elle est née en 1346 après la conquête d’une citadelle byzantine par Süleyman Pacha et ses quarante soldats. Pour fêter l’événement, les vainqueurs organisent une compétition de lutte. Incapables de se départager, les finalistes, deux frères, meurent finalement d’épuisement sous un figuier. Plus tard, y jaillira une source. Kirkpinar, les ’’40 sources’’, deviendra le lieu saint de la lutte et la ville d’Edirne (à 200 km à l’ouest d’Istanbul) accueille depuis 1946 le tournoi national. Professionnelle, la lutte à l’huile draine beaucoup d’argent. Traditionnelle, c’est au profit de fêtes ou d’institutions de charité.

Les lutteurs sont appelés pehlivan ce qui signifie ’’brave’’, ’’courageux’’ en perse. Leur légendaire droiture et surtout leur puissance forcent le respect de tout un peuple. En extérieur, torse nu, le corps enduit d’un mélange d’eau et d’huile d’olive, les lutteurs et leurs bermudas de cuir de 13kg baptisés kispet, s’affrontent jusqu’à 45 minutes d’affilée sous les commentaires du cazgir, l’arbitre-conteur qui exhorte les dizaines de milliers de spectateurs et encense les braves. Avant chaque combat, le pehsrev, une danse au rythme d’instruments traditionnels, célèbre la fraternité. Au cours du combat, le ’’huileur’’ (yagci) asperge régulièrement les lutteurs. Le vainqueur, le baspehlivan, est celui qui parvient à maintenir son adversaire face au ciel ou à le décoller du sol sur trois pas.

Clément Beuselinck-Doussin

Site officiel : www.lutteturque.com

A lire sur le même thème le "J’ai testé pour vous : la lutte libre" et "La lutte dans le sang".

Pour en savoir plus :

- 08 février-08 mars 2010 : expo-photo de lutteurs à l’huile, par Mustafa Özer, Conseil Général (poursuite sur un mois à la mairie de Lormont).

- 24 avril 2010 : journée de démonstration avec lutteurs turcs et lutteurs classiques, au club de lutte de Lormont.

Commentez cet article !

> Page consultée 1832 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés