Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Cantonales 2011 : Yann Chaigne, 29 ans, candidat Modem à Bègles
Article publié le 27/01/2011
Ils ont moins de 30 ans. Ils sont tous engagés en politique. Ils se présentent pour les cantonales en mars prochain. Rencontre avec Fabien, Yann, Etienne, Christopher et Laëtitia. Le PS se démarque, les éléphants girondins barrissent… le plus jeune candidat a 37 ans.

Candidat soutenu par la droite et le centre - Canton de Bègles

Quels sont les derniers événements qui vous ont marqué ?

Les conditions de survie dans lesquelles se retrouvent les chrétiens d’Orient. Je suis touché par la souffrance de cette communauté qui se réduit petit à petit. J’ai toujours pensé que chacun peut vivre sa religion comme bon lui semble.

Quelles sont les raisons de votre engagement en politique ?

La jeunesse doit s’engager. Elle doit porter des valeurs, des convictions. Mon déclic a eu lieu à l’élection présidentielle de 2007 où je me suis reconnu dans le projet de François Bayrou, notamment sur le thème de l’éducation. Je n’ai pas adhéré de suite au Modem. Ils étaient à la recherche d’une nouvelle génération de femmes et d’hommes engagés et dynamiques. Nous avons la même vision de la politique : se faire élire n’est pas une ambition mais plutôt une envie de représenter les gens. Ma vie militante se poursuit : les élections régionales au côté de Jean Lassalle en 2010, et aujourd’hui, ma candidature aux élections cantonales de Bègles.

Avez-vous des modèles politiques ou historiques ?

Je voue une véritable admiration pour le général Michel Aoun. C’est quelqu’un d’honnête et de sincère, qualités rares chez un homme politique. J’ai vécu quelques mois au Liban et j’y retourne encore chaque année. Le multiculturalisme, le dialogue entre les peuples et les religions sont des sujets qui me touchent particulièrement. J’aurai également pu citer André Malraux pour la culture, mais aussi le commandant Massoud toujours dans cette idée de dialogue entre les hommes.

Sur quels sujets souhaitez-vous vous engager ?

Les gens ont besoin qu’on s’occupe d’eux maintenant. Ils ont envie de proximité, de concret, pas d’élus qui ne les écoutent plus une fois installés à Mériadeck (le siège du Conseil général, NDLR). Les questions relatives à l’éducation et à l’emploi sont donc prioritaires. Je souhaite aussi mettre l’accent sur la solidarité envers les personnes âgées et handicapées. La gestion de l’enfance est aussi un dossier capital : il existe aujourd’hui un vrai déficit de places dans les crèches et les centres aérés.

Commentez cet article !
(1 commentaire)

    7 février 2011 18:52
    comment peux ton representer la droite tout en etant de gauche et de plus ne pas habite le Canton de Bègles

> Page consultée 1058 fois
> 1 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés