Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Veilleurs de pierre
Article publié le 3/02/2011

Créatures fascinantes, les gargouilles ornent de nombreux édifices religieux ou même civils. Ces statues diaboliques, qui nous regardent de haut, témoignent de l’imaginaire débordant des sculpteurs du Moyen-Age. Elles tirent leur nom du latin gurgulio, gulia signifiant la gorge ou l’œsophage, par allusion au glouglou de l’eau.

Les premières gargouilles apparaissent vers 1220 sur certaines parties de la cathédrale de Laon. Elles étaient alors larges et peu nombreuses. Rapidement, les architectes du XIIIe siècle reconnurent l’avantage considérable de diviser les chutes d’eau afin de diminuer les nuisances aux constructions inférieures. Ce fut le point de départ de la multiplication des gargouilles qui se firent alors plus sveltes et esthétiques.

Nombre de ces gargouilles sont des chefs d’œuvre de sculpture et la variété des formes qui leur sont données est absolument prodigieuse. On n’en recense pas deux identiques en France et la plupart de nos monuments datant du Moyen-Age en est couverte.

Pour la sortie de ce numéro 666, les courageux reporters d’Imprimatur sont partis à la recherche de ces gardiens de pierre à travers Bordeaux. Pour cela, ils ont été briefés par Richard Zéboulon, photographe et journaliste, auteur du Bestiaire de Bordeaux. Voici leur sélection des plus belles réalisations bordelaises commentées par Zéboulon lui-même. Bonne balade.

Louis Thubert - Guillaume Huault-Dupuy - Marie-Alix Autet

 
 

Les gargouilles de Bordeaux racontées par Richard Zéboulon
 

Commentez cet article !
(1 commentaire)

    9 septembre 2011 23:59, par raskol
    bravo bien vu

> Page consultée 568 fois
> 1 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés