Billets Politique Monde Société Économie Culture Sciences Sport Médias Bordeaux
Présidentielle : France Bleu sans détours
Article publié le 24/04/2007
Comment la radio locale réagit-elle à l’actualité de l’entre-deux tours ? Immersion dans l’édition du soir girondine.

18h00, au micro de France Bleu Gironde. Boris Eltsine s’invite dans le journal de Fabienne Bureau. Malgré la disparition de l’ancien président russe, l’actualité internationale fait une entrée discrète dans les titres du bulletin d’informations. Qui, de Ségolène Royal ou de Nicolas Sarkozy, s’attirera le vote des électeurs de François Bayrou ? L’enigmatique report de voix tient en haleine la journaliste pendant cinq minutes. Gilles Savary (PS), Philippe Meynard (Nouvelle UDF), Didier Cazabonne (UDF), le soin de l’analyse est laissé aux ténors de la politique locale. « Pour nous, ce qui compte, ce sont les réactions du département », témoigne Fabienne Bureau. En ce lendemain d’élection, les élus se bousculent au micro des huit journalistes de la rédaction. « Nous n’éprouvons aucune difficulté pour recueillir leur sentiment, surtout dans ce contexte d’incertitude ».

Foot ou politique, la balle au centre

La rédaction pourra t-elle faire le même pari après la déclaration tant attendue du patron de l’UDF mercredi ? Il n’est pas sûr que l’élection présidentielle garde tout son piquant auprès des auditeurs après que les dernières cartes du parti centriste ont été abattues. « La vie continue. La rédaction vit au rythme de l’actualité, au delà des seuls faits politiques », nuance la journaliste. Le coup d’éclat des Girondins, désormais en lices pour la Ligue des Champions de football, grignote le terrain politique. Le quatuor Ramé, Chamakh, Jemmali, Ricardo, donne de la voix sur les ondes de la station. Preuve en est encore avec les développements consacrés à l’irruption des Enfants de Don Quichotte sur le croiseur Colbert ou encore à l’appel à la grève de la CGT à la Connex. Les législatives fixent désormais le cap de l’info politique. A l’arrière plan des déclarations recueillies au lendemain du premier tour, la question est récurrente. « Pour nous, les législatives restent un moment politique bien plus fort que l’élection présidentielle. On balise déjà le terrain en orientant nos interviewes ». C’est déjà reparti pour un tour.

Emilie Delpeyrat et Marion Ballet

Commentez cet article !

> Page consultée 649 fois
> 0 commentaire(s)
 

imprimatur.fr on Facebook
Imprimaquoi ?

Imprimatur est le journal école de l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est créé par les étudiants de 1ère année et distribué gratuitement dans plusieurs lieux publics de Bordeaux.

Vous pouvez télécharger le dernier numéro au format PDF en vous rendant sur la page d'accueil du site.


Imprimatur, journal-école de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine.
Fondateur : Robert Escarpit. Directrice de la publication : Maria Santos-Sainz.
IJBA, 1 rue Jacques Ellul, 33 080 Bordeaux Cedex. Tel : 05 57 12 20 20
www.ijba.org - Association des diplômés